L’UMP au pays des merveilles


Un dessin par jour

Cheshire NicoToutes dents dehors, Nicolas Sarkozy fait des réapparitions calculées à chaque signe de faiblesse d’un candidat potentiel de l’UMP à la présidentielle de 2017, un peu comme le chat du Cheshire qui, dans Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll, apparaît et disparaît à volonté en commençant par le bout de la queue et en terminant par le sourire. Mais « fin du bling-bling » après Copé, je n’y crois pas.

Voir l’article original

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s