Al-Assad prête serment et lance des piques


Strategika51 Intelligence

Bachar al-Assad, élu le 3 juin lors d'un scrutin dénoncé comme une "parodie de démocratie" par ses détracteurs, a été investi mercredi pour un troisième septennat à la tête de la Syrie. Il a prêté serment sur le Coran, dans son palais surplombant Damas, devant les députés réunis en session extraordinaire et un millier d'invités. Bachar al-Assad, ré élu en pleine guerre le 3 juin 2014 a été investi mercredi pour un troisième septennat à la tête de la République Arabe Syrienne .  Il a prêté serment sur un très vieux exemplaire du  Coran, dans son palais à  Damas, devant l’ensemble des députés réunis en session extraordinaire et plus d’un millier d’invités. Il a été salué  un peu de temps auparavant par des détachements impeccables des forces aériennes, des forces terrestres et de la marine. Lors de son allocution, le président Assad dont le pays a tenu contre vents et marées à une offensive en règle par proxy n’a pas manqué de lancer des piques assassines à ses ennemis régionaux et internationaux. Il a d’abord souligné que ce qui se passe en Syrie ne peut en aucun cas être dissocié de ce qui se passe en Palestine et plus particulièrement à Gaza. Au sujet de Gaza, Al-Assad s’est interrogé…

Voir l’article original 149 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s