Le bal des hypocrites | Observatoire du MENSONGE


Le bal des hypocrites | Observatoire du MENSONGE.

2 commentaires sur « Le bal des hypocrites | Observatoire du MENSONGE »

  1. MIGRANT
    Pierre Galliez

    Je suis un migrant
    Face à ces délirants
    Bandits ne connaissant
    Que la loi par le sang
    Tuant, décapitant
    Criant, nous exterminant
    Eux se disant croyants
    Et nous des mécréants

    Alors je suis migrant
    De ces brutes m éloignant
    Que serai je demain
    Livré à des hommes de main
    Qui vont me faire payer
    Qui vont de moi profiter
    Sur un rafiot m’embarquer
    Pour après m’abandonner

    Je suis un pauvre migrant
    Comme d’autres migrants
    Hommes femmes enfants
    Priant , pleurant, hurlant
    J’ai payé cher ces truands
    J’ai leur ai laissé mon argent
    En échange d’un petit moment
    Croire un peu aux meilleurs temps

    Des terroristes s‘enrichissant
    Des terroristes guerroyant
    Pas pour Dieu mais pour l’argent
    Des terroristes malfaisants
    Des sanguinaires décapitant
    Nos convictions négociant
    Notre tête, nos vies et libertés
    Assassins n’aimant que tuer

    Je suis un pauvre migrant
    Je migre allant vers le néant
    Je suis un pauvre migrant
    Emmenant famille et enfants
    Ce vieux rafiot sur la mer flottant
    Vers quel espoir nous emmenant
    La vie dans un monde brillant
    Ou noyade dans ces flots d’argent

    J'aime

  2. LES EXILES
    Pierre galliez ( sur une idée de Jean Ferrat »

    Ils sont tousdes milliers
    A vouloir s’en aller
    Quitter leur pays de bourbiers
    Par des fanatiques contaminés
    Ils sont tous des milliers
    A vouloir leurs libertés
    Ils étaient des milliers
    Réclamant le droit de penser

    Ils sont tous des milliers
    Emprisonnés , torturés
    Réclamant l’égalité
    Par des fanatiques massacrés
    Ils sont tous des milliers
    Victime du drapeau endeuillé
    Fanion de terroristes égarés
    Fanion noir toujours ensanglanté

    Ils sont tous des milliers
    A vouloirs vite s’échapper
    Vivre leur vie , sans avoir à se taire
    Sans avoir à obéir à des mercenaires
    Ils sont tous des milliers
    Refusant de se faire dominer
    Ils sont tous des milliers
    Refusant de se faire maltraiter

    Ils sont tous des milliers
    A périr en Méditerranée
    Sur des rafiots entassés
    Ayant payé pour se faire embarquer
    Ils sont tous des dizaines
    A se faire au couteau décapiter
    Ils sont tous des dizaines
    Souffrant pour le plaisir de quelques agités

    Ils sont tous des millions
    A la merci de tortionnaires
    A la merci de mercenaires
    Agissant au nom d’une religion
    Ils sont tous des millions
    Et nous à la télé nous regardons
    Les politiques discutent en commissions
    Trouveront ils un jour la solution ?

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s