Racisme « ordinaire » ? La Gaffe au noir et le silence des bons…


Extimités (politiques)...

racisme ordinaireAu réveil ce matin, on m’a conseillé de lire le dernier billet de «votre» ami Nicolas Jegou dit @jegoun: «La Gaffe au noir», un billet qui commence par…

«Ce matin, je sors des toilettes du bureau et je croise un grand noir baraqué. Il me salut comme si on se connaissait. Je réponds poliment, embarrassé. Impossible de me souvenir de qui il s’agissait, les fonctions qu’il occupe dans la boîte ou chez un de nos clients ou fournisseurs. Ce n’est que cinq minutes après que je me suis souvenu que c’est un type que j’ai personnellement recruté en insistant qu’il soit retenu plutôt que les autres candidat… et organisé son arrivée pour aujourd’hui. Je suis allé présenté mes excuses. Pour me racheter, en allant déjeuner, je suis allé le chercher. Il me dit alors qu’il fait le ramadan. Deux heures, deux gaffes. Notre collaboration commence bien».

Voir l’article original 337 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s