Mort de hadj Mohamed Tahar Fergani, La culture populaire algérienne encore en deuil


ان لله واليه راجون رحمه الله و اسكنه فسيح جنانه

parti-udm

Un monument du malouf, internationalement connu et apprécié, est mort. Hadj Mohamed Tahar Fergani était d’une grande modestie en dépit de sa renommée, ayant eu à le rencontrer au début des années 80 dans une toute petite radio maghrébine à Barbès. Il s’était livré à un entretien d’une grande qualité comme s’il était sur des ondes internationales, alors que la portée de cette radio ne dépassait pas le département de Paris.

View original post 87 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s