Ingérence humanitaire, le secteur caritatif musulman 3/4 – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ


Le cas de Youssef Al QaradawiLe prédicateur salafiste, Youssef Al Qaradawi, Mufti du Qatar, porte une lourde responsabilité dans cette dérive en lançant des appels empreints d’ambiguïtés, invitant ses disciples à des «Appels au djihad par l’argent, les hommes et le matériel». Dans la séquence syrienne, la confrérie des Frères Musulmans, le prédicateur du Qatar, Youssef Al Qaradawi, et leur école de prédicateur salafiste, des salafistes djihadistes, ont réussi à mobiliser en trois ans plus que la guerre d’Afghanistan n’a mobilisée de combattants étrangers en dix ans de conflit. Le cas pathétique d’Okab Sakr, député chiite libanais proche de Saad Hariri, l’ancien premier ministre sunnite du Liban.Le cas le plus pathétique aura été la prestation d’Okab Sakr, député chiite libanais, proche de Saad Hariri, l’ancien premier ministre sunnite du Liban, chargé de convoyer armes et argents aux djihadistes en Syrie, via la Turquie. Pour la réussite de sa mission, belliqueuse, le parlementaire libanais avait déserté son mandat de représentant de la nation s’installant durablement en Turquie, tout en continuant à percevoir ses indemnités de député libanais. Démasqué, l’homme justifiera sa désertion du parlement libanais par la nécessité de convoyer de «couvertures et de lait en poudre» aux réfugiés syriens de Turquie.La guerre de Syrie a constitué une «guerre totale» impliquant les divers champs de la confrontation ( politique, militaire, médiatique, confessionnelle et sociale), dénaturant l’essence même de la mission des ONG s présentes sur le terrain au point que des secouristes, voire des juristes ont été jusqu’à réclamer une intervention militaire des États Unis et de l’OTAN. Walid Tabat’baï, un médiateur de Da’ech, et l’association «Eid El Thani Al Khayriyah» du Qatar sur la selletteLes dérives ont atteint un degré tel qu’un médiateur de Da’ech, Walid Tabat’baï, par ailleurs ancien président de la commission des Droits de l’homme de l’Assemblée nationale koweïtienne, ne résistera pas à l’envie de se prendre en photo brandissant un Kalachnikov hissé sur un char et un membre d’une organisation humanitaire du Qatar réputée, -l’Association Eid Al Thani Al Khayriyah, dirigée par un membre de la famille princière-, prendre une photo en compagnie de combattants de Jabhat An Nora.Bilan de cette confusion mentale: 600.000 enfants mineurs pâtissent de la précarité, de la maladie, de privation et d’absence d’éducation. Onze pays musulmans comptent le taux le plus élevé de mortalité dans l’enfance, dont 4,3 millions d’enfants décèdent avant l’âge de 5 ans. 60 pour cent des enfants n’accèdent pas à la scolarité dans 17 pays musulmans et les six «sales guerres» de l’époque contemporaine sont situées dans la sphère relevant de l’Organisation de a Coopération islamique (OCI): Syrie, Irak, Afghanistan, Somalie, Yémen, Libye.

Source : Ingérence humanitaire, le secteur caritatif musulman 3/4 – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s