Les guerres profanes de l’Arabie Saoudite au Yémen – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ


Mais les hommes ne sont pas les seuls à subir la violence de la coalition. Le patrimoine culturel du Yémen est lui aussi pris pour cible. Des zones entières inscrites pourtant au patrimoine mondial de l’humanité sont ravagées par des raids aériens de la coalition (5). Les vieux quartiers de Sanaa, capitale du Yémen et plusieurs fois millénaires, n’ont pas échappé à la violence destructrice des avions américains pilotés par des saoudiens. Désormais l’ancienne ville de Sanaa et Shibam sont classées par l’UNESCO comme patrimoine mondial en péril (6). Ces destructions de l’héritage culturel du peuple yéménite et patrimoine mondial de l’humanité ressemblent étrangement aux crimes perpétrés par l’armée américaine contre l’histoire et la mémoire d’un autre pays qui a vu naître sur son sol de brillantes et splendides civilisations, il s’agit de la Mésopotamie c’est à dire l’Irak d’aujourd’hui ou tout du moins ce qu’il en reste : « C’est sur cette terre que l’écriture et le calcul, entre autres, furent inventés. Mais la Mésopotamie c’est aussi Babylone et ses jardins suspendus (septième merveille du monde), Hammourabi et son code, Nabuchodonosor II et sa conception architecturale etc. etc. » (7). L’impérialisme et ses alliés locaux non seulement sont les ennemis des peuples mais aussi de leur culture, de leur histoire et de leur mémoire.Pour l’Arabie Saoudite, le Yémen n’est que le prolongement de son propre territoire. Les affaires intérieures du Yémen sont les affaires intérieures de l’Arabie Saoudite. Le Yémen doit rester un pays totalement inféodé au royaume wahhabite. On rapporte que sur son lit de mort, l’émir Abdelaziz Ibn Saoud (1880-1953), fondateur de l’Arabie « moderne » avec l’aide des britanniques, disait que « le bonheur du Royaume est dans le malheur du Yémen ». Ce racontar est probablement faux, mais il n’en demeure pas moins significatif et représentatif des relations complexes et conflictuelles entre les deux pays.Précisons d’emblée que le Yémen est la seule république au milieu des monarchies pétrolières riches et puissantes…………

Source : Les guerres profanes de l’Arabie Saoudite au Yémen – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Publicités

Un commentaire sur « Les guerres profanes de l’Arabie Saoudite au Yémen – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s