Uncategorized

l’histoire d’El BOUGHI – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ


Certains de ses amis entendant son histoire, décidèrent de le suivre et de plaider sa cause une fois sur place. Mais arrivés à destination ils comprirent vite que la situation était dangereuse et que DJABBALAH aller y laisser la vie. Ainsi parmi 20 personnes qui l’avaient accompagné 19 retournèrent sur leurs pas et un seul lui resta fidele.صحابي دنوا سلموا قالولي لا لاعرفوا صوح المضيق فيه يتوفى عمريوين الي قالوا نقتلوا على جاب اللهواحد في العشرين شد في الفتنة نظيريو انا منهم حراميوناس باعوا نيفهم خسارباعوني صف المضايعالله يا غيد الرياميAlors que la fête battait son plein le soir à wast-eddar (grand hall situé au centre de la maison et surmonté d’une balustrade, telle était l’architecture des maisons Constantinoises d’antan). DJABBALAH qui connaissait déjà son destin et qui savait aussi qu’il vivait les dernier instants de sa vie, pris son luth et entouré d’invités, il se mit à chanter ouvertement son amour et son dernier adieux pour sa bien aimée qui le regardait du haut du drabzi (balustrade).Ainsi que furent les dernières paroles d’EL BOUGHI (DJABALLAH) et la fin triste de cette belle histoire………..

Source : l’histoire d’El BOUGHI – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s