Avec Anis Amri, la Tunisie mérite le prix Nobel du terrorisme


Nous avons en effet écrit qu’à la bourse du terrorisme international, les Tunisiens étaient bien cotés depuis le coup d’Etat islamo-atlantiste du 14 janvier 2011, et que la Tunisie était devenue premier exportateur, non point d’huile d’olive, de dattes ou de matière grise, mais de terroristes bien plus encore fanatisés que les Talibans d’Afghanistan. La plupart de ces « guerriers de l’islam » étaient des criminels connus de nos services de police qui ont été successivement libérés d’abord par Farhat Rajhi, à la demande expresse de Sihem Ben Sédrine, Radhia Nasraoui, Mohamed Abbou…, ensuite par Moncef Marzouki, sous l’injonction du chef des Frères musulmans locaux, Rached Ghannouchi……………..

Source : Avec Anis Amri, la Tunisie mérite le prix Nobel du terrorisme

Publicités

Un commentaire sur « Avec Anis Amri, la Tunisie mérite le prix Nobel du terrorisme »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s