De l’Islam en France à l’Islam de France. Le vrai défi à relever. – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ


islam-franceOn dit qu’il y a près de 5 millions de personnes nées musulmanes pratiquantes à des degrés divers ou non pratiquantes, pour la majorité nées en France et à ce titre qui devraient être des Français à part entière au nom du droit du sol. Gilles Devers écrit à ce propos que l’on invente rien: «´´Islam de France´´, c’est un concept sarkozyste, que l’on retrouve logiquement dans les bagages de ce soldeur de la gauche qu’est Hollande, comme c’était écrit dès 2012. (…) Ah oui un Islam Bleu-Blanc-Rouge? Avec un gouvernement qui organise un culte dans un pays qui professe la séparation de l’État et des cultes, faites-moi rire… Dans le bazar actuel, où l’excité du burkini veut changer la Constitution de 1958 pour régler la vie des plages, le discours d’un Cazeneuve devient presque un bienfait. (…) c’est la même logique, la même volonté de domination: à coups de bâton ou avec de gentilles lois, il faut mater le muslim.» Gilles Devers pointe le vrai problème, peut-on être citoyen français et avoir sa propre religion sans que cela ne pose problème : « C’est la vraie ligne de fracture: êtes-vous capable de considérer ou non une personne parce qu’elle est musulmane et qu’elle a donc une vie spirituelle autonome? De droite ou de gauche, Juppé compris – qui nous fait le coup de la charte – incapables de comprendre le monde tel qu’il est. Sur ce point, je ne peux que déplorer de voir le staff dirigeant français de l’islam courir comme une dernière bouée de secours au service de ce colonialisme sans fin…» (2) Les tentatives de dociliser l’islam échouent: «Le chantier d’un ‘islam de France” connaît un nouvel écueil: la Grande mosquée de Paris menace de ne pas participer à la prochaine réunion de l’ ‘instance de dialogue” des musulmans avec l’Etat, sur fond de rivalités incessantes et paralysantes entre institutions. «Dans sa ‘nouvelle étape” en vue d’un ‘islam de France”, «le gouvernement a besoin d’aller vite pour faire une démonstration, en particulier parce que les échéances électorales approchent.», Cette instance a été lancée au printemps 2015 par Bernard Cazeneuve. Le ministre de l’Intérieur était désireux d’élargir le cadre du dialogue avec la deuxième religion de France actuellement représentée par des gestionnaires de mosquées en mal d’image et d’efficacité, Mais la GMP, dirigée par Dalil Boubakeur, estime que le gouvernement «cherche à entériner (ses) initiatives dans la précipitation et la confusion, sans une large et longue consultation consensuelle, comme ce fut le cas pour l’édification sereine du Conseil français du culte musulman (Cfcm)» (3)…….

Source : De l’Islam en France à l’Islam de France. Le vrai défi à relever. – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s