CHARLES HARRIS : : Invité au Liban en mars 1955, abattu à Jérusalem le mois suivant. – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ


Lorsque j’avais vu, à Lebanon dans le Dakota du Sud, un genévrier présenté comme un cèdre, je savais que ma prochaine destination m’apporterait une réponse à la question de savoir si cette ville était, ou pas, la seule à avoir eu un faux cèdre. En fait, Lebanon dans l’Etat du Nebraska, est également censée répondre à plusieurs autres questions pressantes qui tournent dans ma tête depuis avant même mon départ de Beyrouth.Une fois à Lebanon Nebraska, je vais directement vers le centre-ville. Comme dans beaucoup de petites villes traversées depuis le début de mon voyage, le centre-ville est désert. Dans les rues, je suis seul. Les magasins semblent abandonnés depuis des décennies. Devant l’un d’eux, aux portes verrouillées, se trouve un distributeur automatique qui doit bien dater des années 1970. Je remarque, à quelques pas de là, une cabine téléphonique dont le combiné pend dans le vide. Je le place sur mon oreille, et j’entends la sonnerie occupée. Tout ceci est pour le moins déconcertant. Le panneau à l’entrée de la ville indique que Lebanon compte une population de 70 personnes. Où ont-ils tous disparu ?  Je continue à marcher dans la rue principale et finit par tomber sur la mairie, un petit édifice d’un étage. Juste à côté, un grand genévrier. Il est similaire à celui que j’ai vu à Lebanon South Dakota, mais un peu mieux entretenu. Devant l’arbre, aucun panneau, pas d’inscription. Mais je suis presque certain qu’il s’agit là du supposé cèdre envoyé de Beyrouth en 1955. (Invité par le président Camille Chamoun, sept maires de villes baptisées Lebanon aux États-Unis, s’étaient rendus à Beyrouth en 1955. Ils en étaient repartis avec des plants de cèdres qui devaient être plantés dans leurs villes respectives, après avoir passé deux années d’acclimatation dans une pépinière en Ohio). Depuis avoir découvert à Lebanon Dakota du Sud un genévrier présenté comme un cèdre envoyé du Liban en 1955, je me demande quelle est l’origine de la confusion…………

Source : CHARLES HARRIS : : Invité au Liban en mars 1955, abattu à Jérusalem le mois suivant. – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s