Fadi al-Qanbar connaissait le châtiment collectif qui était réservé à sa famille – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ


fadi-qanbar                                                          Que Fadi al-Qanbar ait préparé son attaque au camion dimanche à Jérusalem ou qu’il l’ait décidée sur un coup de tête, il connaissait exactement le châtiment collectif qui était réservé à sa famille. Il savait que son corps ne serait pas rendu à sa famille pour les funérailles – un coup particulièrement humiliant et douloureux. Il savait que ses proches allaient être arrêtés immédiatement et battus lors de leur arrestation. Que certains pourraient être licenciés de leur emploi à Jérusalem-Est. Et que des femmes de sa famille, sans pièces d’identité israéliennes mais mariées à des résidents de Jérusalem pourraient être expulsées de leur maison et séparées de leurs enfants. Tout cela, il le savait depuis des mois, voire des années, il savait que sa famille serait harcelée par la police et par les autorités de l’État. Il savait aussi que la maison de sa famille serait démolie. Toutes ces choses étaient arrivées aux autres agresseurs palestiniens de Jérusalem-Est. Durant les six derniers mois de 2015, dans son seul quartier de Jabal Mukkaber, Israël avait démoli trois maisons et en avait « fermé » deux autres. Toutes appartenaient à des familles de « terroristes ». « Fermer » signifie verser du béton à l’intérieur de la maison jusqu’à quelques centimètres sous le plafond.Selon Hamoked – le Centre de défense de l’individu –, entre juillet 2014 et décembre 2016, Israël a démoli 35 maisons palestiniennes et en a “fermé” 7 autres ; parmi ces maisons, six et quatre, respectivement, se trouvaient à Jérusalem-Est.Le fait que les parents, enfants, grands-parents, nièces et neveux qui avaient perdu leur maison n’avaient rien à voir avec l’agression n’a aucune importance. Israël et ses juges à la Cour suprême considèrent les démolitions comme des châtiments légitimes et comme un moyen de dissuasion efficace pour les personnes qui envisagent un attentat terroriste [1].Qui plus est, Qanbar savait certainement que ses enfants ne souffriraient pas seulement la perte de leur père, mais qu’ils deviendraient soit violents soit renfermés, repliés sur eux-mêmes. Et s’ils sont en âge scolaire, leurs notes vont s’en ressentir, de même que leur santé. Pourtant, il n’a pas reculé…….Suite…..

.

Source : Fadi al-Qanbar connaissait le châtiment collectif qui était réservé à sa famille – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Publicités

Un commentaire sur « Fadi al-Qanbar connaissait le châtiment collectif qui était réservé à sa famille – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s