L’« élite » tunisienne en file indienne chez le Proconsul Rubinstein – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ


      Ce rendez-vous à l’ambassade américaine, nous l’avions appelé il y a quatre ans la cérémonie du renouvellement de la « Bay-âa » (l’allégeance). C’est devenu une tradition depuis que les Tunisiens ont été « libérés » de leur indépendance un certain 14 janvier 2011. Autrement dit, depuis qu’ils ont troqué leur Souveraineté et leur dignité contre la fumisterie des droits de l’homme et la crétinerie de la démocratie…islamique ! On rappellera toujours que sous la présidence de celui que les Frères musulmans locaux et leurs complices gauchistes désignaient par « suppôt de l’Occident », c’est-à-dire Ben Ali, l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique attendait des semaines avant d’obtenir une audience avec le ministre tunisien des Affaires étrangères. L’un des cables de Wikileaks « fuité » en 2011 révèle que son Excellence Robert Godec, ancien adjoint de Paul Bremer en Irak devenu ambassadeur des USA en Tunisie, se plaignait en 2007 auprès de son Departement d’Etat « d’attendre depuis six mois une audience avec le président tunisien » ! Autre anecdote, en 2004, Ben Ali a failli limoger deux de ses ministres pour avoir commis la « faute diplomatique » de s’être rendus à deux à la cérémonie américaine du 4 juillet. Les consignes étaient parfaitement claires depuis 1991 : un seul ministre peut représenter le gouvernement dans ce genre de festivité. Depuis le coup d’Etat américain du 14 janvier 2011, l’ambassadeur n’est plus ambassadeur mais Proconsul ; il ne sollicite plus d’entrevue, on se plie à quatre pattes pour obtenir une rencontre avec son adjoint ! On, ce sont les ministres, y compris le premier d’entres eux, ce sont les chefs de partis, ce sont les députés, ce sont les gouverneurs, ce sont les patrons de journaux et de télévisions, ce sont les barons de l’UTICA, ce sont les apparatchiks de l’UGTT…sans parler des cybers-collabos qui ont mené la Tunisie à la déchéance et bientôt au chaos………suite…

Source : L’« élite » tunisienne en file indienne chez le Proconsul Rubinstein – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s