Uncategorized

Soros dans les cordes, enfin ! – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ


sorosL’Europe a autrefois loué Soros comme une sorte de bienveillant Père Noël, qui a distribué des millions pour les bonnes actions des partisans du gouvernement mondial et d’autres utopistes éblouissants. Cependant, le vernis de Soros est mince.La Russie a été la première à interpeller Soros pour son ingérence dans la politique russe. Le plan de Soros pour déstabiliser la Russie, baptisé « projet russe » par l‘Open Society Institute and Foundation, de Soros, prévoyait des soulèvements, du style « Maidan Square » ukrainien, dans les villes russes. En novembre 2015, le bureau du procureur général russe a proscrit les activités de l’Open Society Institute et de l’Open Society Institute Assistance Foundation pour avoir mis en danger l’ordre constitutionnel et la sécurité nationale de la Russie. Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, mène maintenant la lame de fond anti-Soros qui balaie l’Europe. L’attitude d’Orban devenant le premier dirigeant de l’Union européenne à s’en prendre à Soros – né en Hongrie – et à ses opérations de déstabilisation, n’est pas passée inaperçue au yeux d’autres dirigeants de l’UE, y compris en Pologne et en République tchèque. Orban a accusé Soros de planifier l’invasion de l’Europe par les migrants. En représailles, il a averti que les différentes organisations non gouvernementales (ONG) soutenues par Soros risquent d’être expulsées complètement d’Europe. Orban a été rejoint dans sa manifestation de colère contre Soros par l’ancien Premier ministre macédonien Nikola Gruevski , qui a été chassé de son poste par une élection anticipée, après les manifestations inspirées par Soros dans son pays, au milieu d’un afflux massif de migrants musulmans venant de Grèce. En ce qui concerne les opérations politiques mondiales de Soros, l’ancien Premier ministre macédonien a déclaré dans une interview récente : « Il ne le fait pas seulement en Macédoine, mais dans les Balkans, à travers l’Europe de l’Est et maintenant, plus récemment, aux États-Unis. Deuxièmement, d’après ce que j’ai lu à propos de lui, dans certains pays, il le fait pour des raisons matérielles et financières, pour gagner beaucoup d’argent, alors que dans d’autres c’est pour des raisons idéologiques. » En Pologne, où Soros a été très influent, un membre du Parlement appartenant au parti de droite au pouvoir Loi et Justice (PiS), Krystyna Pawłowicz, a demandé récemment qu’il soit dépouillé du plus haut honneur de la Pologne pour les étrangers, le Commandant avec l’étoile de l’Ordre du mérite de la République de Pologne. Pawłowicz considère les opérations de Soros en Pologne comme illégales. Elle croit également que les organisations de Soros « financent les éléments antidémocratique et antipolonais en vue de lutter contre la souveraineté polonaise et la culture chrétienne autochtone ».

Source : Soros dans les cordes, enfin ! – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s