Overblog


Avec près de 400 000 exemplaires vendus de son dernier album, c’est un Renaud diminué qui signe son retour sur le devant de la scène après vingt ans de dépression, d’alcoolisme et de paranoïa. Figure de proue de la gauche libertaire et pro-palestinienne des années 80, « le dernier enfant de mai 68 » chante Hyper Cacher, un texte où il souhaite aux victimes de l’attentat de janvier 2015 de reposer « en paix à Jérusalem, sur la terre de leurs pères, au soleil d’Israël ». Comment celui qui fut naguère considéré comme l’« échantillon représentatif de la jeunesse française » a-t-il été manipulé, puis broyé par ceux qui en avaient fait un « Gavroche universel » ?

Source : Overblog

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s