FLN AU MUSÉE – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ


Laisser ces trois phonèmes consonantiques qui sonnent la fierté et la liberté aux mains de ceux qui ne connaissent plus rien de leur valeur, est un outrage à la mémoire de nos valeureux chouhadas. Jadis, ces trois nobles lettres quand elles se suivaient telles des fourmis travailleuses, résonnaient courage et sacrifice . Aujourd’hui, elles sont les initiales d’une macabre entreprise . Un sigle d’une société privée de destruction et de traîtrise. Ces consonnes ont perdu leur noblesse pour devenir aphones . Aujourd’hui, elles symbolisent par leur silence, l’opportunisme et le profit à outrance. Il est urgent pour nous algériens , jaloux de notre révolution, de dissoudre ce parti pernicieux et malfaisant, ennemi de la liberté et de la démocratie . Il est temps d’interdire l’usage de ces trois saintes lettres par ces indignes et tristes personnages et les dessiner avec les doigts d’un maitre dans un joli tableau et l’accrocher au mur d’un musée .FLN au musée , c’est la réhabilitation du symbole que représente ce triptyque de consonnes et redorer ainsi le blason de la révolution .

Source : FLN AU MUSÉE – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s