Uncategorized

Algérie : La pureté de la Révolution de Novembre


histoireetsociete

LE MARTYR TALEB ABDERRAHMANE
http://www.lexpressiondz.com/chroniques/analyses_du_professeur_chitour/265548-la-purete-de-la-revolution-de-novembre.html

Par Pr Chems Eddine CHITOUR – Jeudi 27 Avril 2017 00:00
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Abderrahmane Taleb, le «chimiste» de la bataille d’Alger
Abderrahmane Taleb, le «chimiste» de la bataille d’Alger
«Pour ma patrie, pour mon idéal et pour mon peuple, périr n’est qu’un sublime sacrifice auquel je suis résigné… Je saurais mourir. L’Algérie sera libre envers et contre tout.» Taleb Abderrahmane à ses bourreaux.
Il y a 59 ans, le 24 avril 1958, Taleb Abderrahmane, artificier de l’Armée de Libération nationale (ALN), était guillotiné à la prison de Barberousse (Serkadji), à l’âge de 28 ans, après avoir été arrêté en juin 1957, lors de la bataille d’Alger. A l’âge où tous les rêves de jeunesse sont permis, Taleb Abderrahmane faisant preuve d’une rare prise de conscience de la situation misérable dans laquelle se débattait le peuple algérien, décidait de donner…

View original post 2 431 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s