Uncategorized

Sectarisme et pensée: Toute l’actualité sur liberte-algerie.com


En déclarant que “nous ne sommes pas racistes” et en s’engageant à doter les réfugiés subsahariens d’un statut officiel, Tebboune a sûrement voulu ravaler l’image de l’Algérie sérieusement altérée par le traitement réservé aux migrants africains.C’est au moment où l’on croyait que la question des migrants allait peut-être nous imposer la responsabilité qu’elle appelle, qu’Ouyahia, directeur de cabinet de la Présidence, a choisi pour se fendre d’un discours aux relents racistes à leur sujet. Le fait de charger des groupes humains d’être source de crime de drogue et de plusieurs autres fléaux, juste parce qu’ils sont de provenance étrangère ou parce qu’ils présentent quelques différences d’apparence avec nous, est en soi scandaleux. Pas besoin d’invoquer l’argument populiste de la fraternité et de la solidarité africaine.Ce sont les mêmes arguments qui ont justifié des expéditions punitives contre des sites abritant des réfugiés subsahariens. Des arguments, par ailleurs, repris avec un certain aplomb par des articles de presse traitant du sujet.

Source : Sectarisme et pensée: Toute l’actualité sur liberte-algerie.com

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s