Uncategorized

Week-end rouge à Jérusalem : ce n’est que lorsque le sang coule qu’Israël cède – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ


Cette pratique nauséabonde, fruit de la doctrine sécuritaire énoncée par le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan, est une autre marque de faiblesse. La vue de la police aux frontières armée et en équipement de protection intégral remplissant le couloir et la morgue d’al-Makassed est une image qui ne sera sûrement pas oubliée de sitôt.L’image des amis du défunt tentant de sauver son corps encore ensanglanté et d’aller l’enterrer avant que les Israéliens ne puissent s’organiser pour le retenir est tout aussi difficile à oublier.Samedi soir a circulé la nouvelle que la police israélienne avait commencé à retirer les détecteurs de métaux de l’entrée du Haram al-Sharif et à installer des « substituts ». Israël a prouvé une nouvelle fois qu’il ne comprenait que la force : ce n’est que lorsque le sang coule qu’Israël cède……….suite..

Source : Week-end rouge à Jérusalem : ce n’est que lorsque le sang coule qu’Israël cède – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s