Les Mokrani : expansion, terreur et compromission (I) – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ


La famille des Mokrani imprégnée solidement et pénétrée par cette doctrine, venue d’ailleurs, s’installa aisément chez nous pour répandre la bonne parole. Elle est portée par l’élan d’une insolence manifeste des certitudes et vérités révélées, une fierté démesurée de sa filiation à une lignée de rang supérieur et bénie par des forces divines. Campée sur des considérations futiles d’appartenance à une naissance, choisie par Dieu et vénérée par tous les humains, désignée exclusivement au rôle de gardienne du temple des textes sacrés de l’Islam.L’esprit entravé par une croyance, aveugle, à des dogmes dont elle faisait croire posséder les secrets des miracles pour ouvrir les portes du ciel. Figée sur une curieuse idée, d’une famille de sang noble, du droit au privilège de gouverner la destinée des hommes et se faire obéir, en tout temps et partout sur terre, que Dieu créa.Elle régna, pendant plus de cinq siècles sur la destinée d’une grande partie de la population Algérienne, localisée essentiellement à l’est du pays, du XIe siècle jusqu’au XIXe siècle de notre ère. Les Moktani, au plus fort de leur puissance, se comportèrent en maîtres absolus, sur un territoire Algérien, vaste comme deux fois la superficie de la Tunisie actuelle et dont la capitale fut bourdj-Bou-Arreridj. Ils étaient arrivés à imposer leurs contrôles sur toutes les contrées des Amazighes (1), du Nord-Est de l’Algérie. Au Sud, leurs influences s’étendaient jusqu’aux villes mitoyennes du Sahara ; Touggourt et Ouargla. Les Mokrani réussirent à légitimer leur statut de Charif, face à une population amazighe crédule, en s’enorgueillissant, sournoisement, avec force de convictions ostentatoires, d’être les bienheureux commandeurs des croyants, rattachés à la lignée du prophète Mohammed (SWS). Par le biais d’une descendance issue de sa fille Fatima. Donc, le droit de jouir d’une considération céleste, par les autres humains, comme des élus de Dieu pour exercer, sur terre, leur droit au pouvoir sur toute communauté musulmane. La présence des Mokrani, en Afrique du Nord, apparaissait aux alentours du XIe siècle de notre ère, à l’époque de l’invasion arabe hilâlienne (2). Et prirent leurs quartiers dans les massifs montagneux entre bourj-Bou-Arreridj, le Hodna et de la Qalaa (3)….suite….

Source : Les Mokrani : expansion, terreur et compromission (I) – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s