Uncategorized

-« TU GRANDIRAS ET TU DEVIENDRAS UNE DJAMILA », – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ


  En 2011, les étudiants en médecine avaient envahi les rues des grandes villes pour exprimer leur mécontentement, résidents,  internes et externes avaient participé massivement à une grève sans précédents, l’enjeu était de taille: AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ ALGÉRIEN, la santé Algérienne est malade,  l’hôpital est plus malade  que ses malades. Pourquoi tout manque à l’hôpital?  Qui est à blâmer ? Qui est responsable du manque de sécurité, du manque d’hygiène, du manque accru en moyens financiers et humains, le médecin ou la politique ? Qui est responsable de la formation des étudiants en médecine, ces TD d’anatomie sur du plastique faute de dissection sur cadavre, ces nouvelles technologies absentes de l’enseignement des étudiants en médecine à  qui la faute est finalement  attributable ? La greffe d’organes via cadavres ne se fait toujours pas faute de prêches, le manque  en examens complémentaires, la panne du materiel,  la rupture en médicaments, en eau, en électricité, en materiel de base, la surcharge dans les maternités et dans les CHU devrais-je blâmer le médecin ? Le médecin  est devenu le bouc émissaire d’un système de santé poly défaillant, faute de blâmer la politique et sa pseudo gratuité ,on pointe du doigt le médecin pour se soulager en trouvant enfin un coupable. L’Algérie est elle un pays de droit? Sommes nous tous égaux en droits et en devoirs  comme l’attestent nos lois?Ou ce service civile, cette politique mensongaire et hypocrite que la politique a imposée aux médecins tout en graciant les autres filières ?Faute de bonne foi, on s’enfonce encore plus en dispensant tous les trentenaires du service militaire sauf Le médecin… Bien entendu. Chère politique: Ouvrez des postes permanents pour les medecins Algériens au sud, donnez -leur le même salaire qu’un cubain, offrez-leur de vrais conditions de travail et vous allez me remercier quand les choses vont radicalement changer. En 2011 et contre tous, ma Djamila a tenu à  être presente parmi nous en nous apportant tout son soutien « vous êtes mes enfants,  mes médecins et les médecins de ce peuple,  le peuple n’a que vous et vous méritez tout notre respect  » ne cessa t-elle de  nous répéter. Mon père avait raison quand il me disait jadis que Djamila BOUHIRED méritait le prix Nobel de paix.Dans un pays où on  gloirifie l’insécurité, la propagande, le charlantanisme,  la misogynie, l’incivisme, l’injustice, le populisme, et  la vandetta .. Je veux être une Djamila.Je refuse comme Djamila d’être une citoyenne de deuxième degré dans la terre de mes ancêtres……suite..

Source : -« TU GRANDIRAS ET TU DEVIENDRAS UNE DJAMILA », – RipouxBlique des CumulardsVentrusGrosQ

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s