Contrôles au faciès, l’institutionnalisation de l’Etat délinquant


FaciesNous le voyons donc, avec le vote de ce projet de loi et de l’article 10 en particulier, c’est à l’institutionnalisation de l’Etat délinquant auquel nous avons assisté. Bien évidemment ledit Etat nous explique que c’est pour lutter contre le terrorisme qu’il faut en passer par là et que sacrifier quelques libertés pour la sécurité est un moindre mal. Je crois au contraire qu’agir de la sorte est la plus belle des victoires que l’on peut offrir aux terroristes tant cela montre à quel point notre système politique est faible et si peu démocratique qu’il est prêt à renier ses valeurs. Dans cette nuit si sombre qui semble parti pour durer très longtemps, il est grand temps de commencer à rallumer les étoiles selon le si beau vers d’Apollinaire……….suite..

Source : Contrôles au faciès, l’institutionnalisation de l’Etat délinquant