LE VIEIL HOMME QUI SAIT QU’IL N’EST JAMAIS TARD..


LEZAMI/E/S,
TOI, OUI, TOI LE JEUNE!
Tu as dit halte!
Tu as dressé tes listes:
Griefs, les griffes acérées.
Reproches à : retournez vos poches!
Interminables actes d’accusations.
L’ARSENAL DU DÉSHONNEUR!
Alors écoute ce que te dit la RÉVOLUTION:
SI TU NE TRANSFORMES PAS L’ARSENAL DU DÉSHONNEUR EN CODE DE L’HONNEUR TU ES PIRE QUE CELUI QUE TU AS CHASSÉ, PUISQUE TU VEUX JUSTE LE REMPLACER!
La RÉVOLUTION TE QUESTIONNE:
1- Combien de fois as-tu menti hier?
2- Combien de fois, hier, as-tu refusé son droit à l’ayant?
3- Combien de fois, hier, as-tu convoité le bien d’autrui?
4- Combien de fois, hier, as-tu supposé que le droit de cuissage est contractuel?
-5 Combien de fois, hier,……..?
-6 Combien de fois, hier,………?
7-//-8//-9//-10//
Il ne s’agit pas des 10 COMMANDEMENTS mais des 10 DÉSOBÉISSANCES au CODE DU DÉSHONNEUR.
N’oublie pas,
TOI, OUI, TOI LE JEUNE;
N’OUBLIE PAS QU’UNE SOCIÉTÉ EST UNE RÉUNION D’INDIVIDUS AUTOUR D’UN PROJET COMMUN QUE L’ON NOMME, « LE DESTINÉE COMMUNE » ou « LA COMMUNE ».
Jean Ferrat dit : » LA COMMUNE EST UN ESPOIR MIT EN CHANTIER.
SAIS-TU CE QU’EST L’ESPOIR JEUNE HOMME?
L’ESPOIR C’EST LA CONFIANCE EN SOI ET EN CEUX QUI ONT CONFIANCE EN EUX -MÊMES.
L’homme malhonnête sait qu’un jour ou l’autre, l’AUTRE lui dira : c’est TON JOUR! Parce que le malhonnête avait confiance en la confiance de la victime alors qu’il ne se faisait aucunement confiance.
Ce que tu lis t’échappe un peu, je le sais. TU ES JEUNE!
JEUNE HOMME!
Il n’y a pas de RÉVOLUTION SANS AUTHENTIQUE ACTE DE RÉSIPISCENCE.
Le mot RÉSIPISCENCE n’est pas utilisé dans son sens sacré bien qu’ ôter L’IMMUNITÉ et L’IMPUNITÉ DES COUPABLES est un ACTE de ce type.
Je ne tiens pas un langage de communiste JEUNE HOMME je n’ignore ni LE GOULAG ni LES CAMPS DE RÉÉDUCATION.
Je tiens juste le langage de la révolution dans son sens universel avant qu’il ne se singularise, AVANT QUE TU NE LE SINGULARISES, COMME L’AVAIT SINGULARISÉ LE PREMIER: L’ERGASTULE OU LA GÂCHETTE, L’EXIL REPRÉSENTE TOUJOURS UN DANGER.
MOUFDI ZAKARIA A EU BIEN DE LA CHANCE;
Révolution ne veut dire ni casser, ni détruire, ni brûler. Les ROUGES n’ont touché ni au KREMLIN ni aux flûtes de champagne des BLANCS. La longue marche de MAO, n’a rien détruit des signes de La Chine Impériale.
Tu me comprendras mieux dans quelques années JEUNE HOMME, je dis cela sans mépris et je sais ce que je dis.
Rappelle toi seulement ceci pour l’instant:
SI TU NE TRANSFORMES PAS L’ARSENAL DU DÉSHONNEUR en ARSENAL ou CODE DE L’HONNEUR, TU ES PIRE QUE CELUI QUE TU AS CHASSÉ, PUISQUE TU VEUX JUSTE LE REMPLACER.
JEUNE HOMME,
Le présent texte est UN MOT GENTIL POUR TON ARRIVÉE DANS LE VESTIBULE A FAIRE DES BULLES DE SAVON.
Le Papy Grincheux, te Grand et Franc Salut JEUNE HOMME, il ignore cependant si tu sauras lui répondre.
LE VIEIL HOMME.
PS/ Le VIEIL HOMME ignore s’il est tombé avec la pluie de têtards ou la pluie de pétards. Il sait seulement que pour lui il n’est jamais tard bien qu’il soit laborieux et peu fêtard.

Publication de Fateh Boureboune https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2298288523824770&id=100009309344792

Un commentaire sur « LE VIEIL HOMME QUI SAIT QU’IL N’EST JAMAIS TARD.. »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s