‘Ce ne sont pas des êtres humains, mais seulement des Palestiniens’ : en Israël, un mal plus grave que le coronavirus – Le Cri des Peuples


Tirer sur un enfant palestinien est considéré comme moins grave que de tirer sur un chien errant, pour lequel il y a encore une chance pour que quelqu’un fasse une enquête. Le porte-parole de Tsahal annonce : Continuez de tirer sur les enfants palestiniens.

‘Ce ne sont pas des êtres humains, mais seulement des Palestiniens’ : en Israël, un mal plus grave que le coronavirus – Le Cri des Peuples

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s