♦ En 2016, quand l’assassin d’un musulman, puisque musulman, par un « Français de souche » a été jugé « irresponsable ». Indignation ? Zéro !


Il y a des morts qui sont plus égales que d’autres. Ainsi l’assassin raciste de Mohamed El Makouli, dans le Vaucluse, a été jugé irresponsable du fait de le consommation de drogue. Dehors, dans l’opinion, dans la presse qui dénonce tant les injustices, pas un mot. La malheureuse Sarah Halimi n’y est pour rien. Mais son martyr a été pris en otage par un clan politique alors que les mêmes indignés se sont tus après les 17 coups de couteau reçus par le « Musulman ».

En janvier 2015, à Beaucet dans le Vaucluse, Thomas Gambet a tué Mohamed El Makouli de 17 coups de couteau sous les yeux de sa femme Nadia. Il a défoncé la porte de ses voisins et s’était jeté sur Mohamed en lui portant des coups et en hurlant « Je suis ton dieu, il n’y a pas d’Islam ! ». Mohamed était déjà en train de mourir quand Nadia a attrapé son bébé pour s’enfuir dans la nuit noire. Lors de l’instruction du procès devant le TGI de Nimes, l’avocate de la veuve de Mohamed El Makouli a demandé de considérer qu’il ne s’agissait pas « d’une abolition du discernement » mais d’une simple « altération aggravée par la prise de stupéfiants au moment des faits ». Mais les experts en psychiatrie ont conclu à « l’abolition du discernement » de Thomas Gambet au moment de son acte.

En Juillet 2016, la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Nîmes a déclaré Thomas Gambet « irresponsable pénalement » de l’homicide volontaire qui lui était reproché. Si des gens voient dans ce post une tentative de ma part de faire le parallèle avec l’affaire de la regrettée Sarah Halimi, alors ils n’ont pas tout à fait tort.

Par contre la comparaison s’arrête là. Après le meurtre de Mohamed El Makouli, il n’y a pas eu de grandes manifestations pour cogner sur la justice et insulter les experts et les juges. Il n’y a pas eu non plus de demandes de modifier la loi puisque certains veulent que la France devienne le seul pays à juger les fous. Il n’y a pas eu, non plus, un grand tapage médiatique ni cette incroyable quantité de commentaires irresponsables de la part de responsables politiques. Il n’y a pas eu de plainte déposée dans le pays d’origine de la victime, le Maroc, ni de déclarations de députés français d’origine marocaine suggérant d’extrader Thomas Gambet au Maroc pour le juger ; ou envisageant son enlèvement illégal en France pour l’emmener de force au royaume chérifien.

Que Sarah Halimi et Mohamed El Makouli reposent en paix et que leur mémoire soit respectée et non utilisée à des fins puantes.

La meilleure façon de leur rendre hommage c’est de protéger la justice contre les attaques nauséabondes dont elle est l’objet. Cette justice qui a eu le même traitement dans les deux cas, indépendamment des croyances ou origines des victimes et des meurtriers.

Tahoufiq Tahani

(le titre et les chapô sont issus du Grand Soir)

En 2016, quand l’assassin d’un musulman, puisque musulman, par un « Français de souche » a été jugé « irresponsable ». Indignation ? Zéro ! — Tahoufiq TAHANi (legrandsoir.info)

Un commentaire sur « ♦ En 2016, quand l’assassin d’un musulman, puisque musulman, par un « Français de souche » a été jugé « irresponsable ». Indignation ? Zéro ! »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s