♦ LES ZARABES ET LES ZEBREUX


Afficher l’image source

L’état hébreux dépasse les borgnes et rend le monde aveugle : il entaille le droit international et prend des mesures de représailles pour imposer son sens de la démesure. Contrairement à nous autres, il a prouvé à ceux qui en doutaient encore qu’il ne supportait pas le confinement… peut-être parce qu’il est tout compte fait, finement con. Et sa finesse consiste depuis la nuit des temps à prendre les autres pour des cons. Et le pire, c’est que les autres ne font rien pour le contredire.

Je m’en vais décrire les dernières prouesses de son esprit de finesse à travers un jeu d’échecs où l’état hébreu s’évertue à clouer le bec à ceux qu’il met quotidiennement en échec. a- En les enfermant dans une prison à ciel ouvert. b- En les privant du possible, du réel et du nécessaire. c- En les terrorisant sous prétexte qu’ils ne sont que des terroristes. Ce qui est encore plus fin ou plus con, c’est de réduire le conflit israélo-palestinien à une lutte armée entre le Tsahal et le Hamas. Entre nationalisme et terrorisme…bref entre le Bien et le Mal.

La propagande de l’état hébreu, extrêmement adroit ou d’extrême droite, c’est de prétendre que ce n’est pas Israël qui tue des enfants mais le Hamas qui les utilise comme boucliers humains pour émouvoir l’opinion internationale.

Selon Israël, le Hamas sait que ses roquettes n’atteignent que des miettes, il ne les tire que pour attirer sur son peuple, les foudres de guerre de l’armée israélienne et par conséquent les larmes de la ménagère.

L’argument est redoutable. Et ce n’est pas la première fois que l’état hébreu le met sur la table ou sous la table.

Supposons un instant que ce soit le cas : que le Hamas utilise les siens comme appâts… Cela n’autorise pas pour autant le Grand Israël à lui emboiter le pas et à assassiner des innocents, même s’ils lui sont offerts en pâture en guise de nourriture terrestre, en attendant la céleste.

Dans les deux cas de figure : le Hamas en tant que groupe terroriste et l’État hébreu en tant qu’État terroriste deviennent de facto : deux alliés objectifs. La question est plus que d’actualité : Israël a-t-il, en lui, la moindre trace de lucidité pour se croire autorisé à piétiner des fourmis sous prétexte qu’elles rêvent de voir s’éclipser l’éléphant qu’il est devenu ?

« From the river to the sea, Palestine will be free » (« de la rivière à la mer, la Palestine sera libre ») Si et seulement si on la libère de leurs crimes et de leurs châtiments, de leur dialectique de culpabilisation et de victimisation, de leur funeste confusion entre l’éternel et le temporel. Je ne fais preuve d’aucun antisémitisme en sous-entendant que la Palestine n’est plus qu’un jouet entre les mains d’Israël pour amuser ou abuser aussi bien les zarabes que les zébreux.

une info scénario #Palestine #Israël #Hamas #Tsahal #Gaza #Terrorisme #FreePalestine #GazaUnderAttak #SavePalestine Un conflit que l’Occident appuie en catimini ! https://www.lejournaldepersonne.com/2…

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s