♦ Le long métrage documentaire Hold_Up qui a subi la foudre des médias


Ce film_documentaire, écrit initialement pour les salles de cinéma, est sorti le 11 novembre 2020 sur la plateforme_Vimeo. Ce film avait pour objectif de répondre à une absence manifeste d’informations sur la pandémie, comme aux incohérences nombreuses et inquiétantes des personnes chargées de gérer cette crise. Aucune enquête sur l’origine du virus. Aucune enquête sur le scandale de l’étude frauduleuse du Lancet, destinée à « couler » l’hydroxychloroquine.

Aucune enquête sur l’interdiction soudaine de prescrire un médicament salutaire qui a fait ses preuves depuis plus de soixante ans. Aucune enquête sur les dégâts causés par des mesures pourtant historiques (confinements, masques obligatoires, distanciation sociale, couvre-feu etc…).

Aucune enquête sur les informations fracassantes, sourcées et prouvées du livre du #professeur_Christian_Perronne « Y a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise ? », sorti en juin 2020. Aucune dépêche consacrée par l’Agence France-Presse à ce livre-évènement, vendu à plus de 100000 exemplaires. Pourquoi ?

Le tournage et le montage du film ont commencé le 25 Août 2020. Ils ont été finalisés le 9 novembre 2020. Le 6 novembre, une copie du travail est envoyée pour validation à tous les participants du film, ainsi qu’aux souscripteurs d’une campagne de crowdfunding. Le 7 novembre, cette copie de travail se retrouve en accès libre sur tous les réseaux sociaux, alors que le financement et les droits du film ne sont pas bouclés. Le film sort le 11 novembre comme prévu et connaît un vrai succès avec 26000 entrées le premier jour. Le 12 novembre, le journal « Libération » accuse à la Une le film d’être porteur du « virus du complotisme ». Les arguments qu’il utilise contre Hold-Up se sont tous révélés infondés

Le 12 novembre au soir, Vimeo #censure le film, rembourse les acheteurs et se rémunère sur les locations, sans verser aux auteurs les sommes dues. Une censure d’un autre âge, probablement preuve d’un véritable obscurantisme teinté d’escroquerie. Une censure qui ne soulèvera aucune indignation de la part des médias, qui pourtant vivent de cette même liberté d’expression, pilier incontournable d’une démocratie. Dans quel monde sommes-nous entrés.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s