♦ RAHIM ET LA FRANCE


France Rance, je sens ton odeur un peu forte. Es-tu encore vivante ? Es-tu déjà morte? Je n’ai jamais réussi à distinguer en toi, l’offense de la défense. Tu offenses et t’en défends, tu défonces puis tu t’enfonces. C’est bien toi, la France… le pays de mon enfance A la jointure de l’erreur et de l’errance…Je t’ai aimé de la première à la dernière danse. Je t’ai longtemps supportée, mais tu ne m’as pas porté chance. O France… le pays de l’intolérable tolérance. Je ne te supporte plus depuis que tu es sous influence Rivée et privée de transcendance. Ça y est, j’ai trouvé le mot clé : tu es transfigurée Au propre comme au figuré. Je ne dis pas comme les racistes que tu es défigurée Mais je dis bien : transfigurée… Sous tes nouveaux aspects radieux et glorieux. Dis-moi : As-tu mal vieilli ou faussement rajeuni ?Je te connais mais ne te reconnais plus. Ta beauté crève les yeux mais ne crève plus les cieux. Pourquoi as-tu renoncé à ton corps mystique ?Pour encenser ton corps physique, tu as effacé toute métaphysique. Tu t’es modernisé jusqu’à devenir pour les vieux de la vieille un objet de risée. Tu n’es plus qu’un spectre qui se déréalise pour se réaliser. Trans… quelque chose, Trans-race, trans-genre…Tu es en transe… tu transpires sous le soleil artificiel de tes nouvelles carences. Tu es désormais peuplée de fouines et de gouines qui font tout pour changer la nature de nature…Je songe en tremblant à ma meilleure ennemie : Christine and the Queens…Elle est née Héloïse puis elle a changé de devise et s’est remise au goût de la nuit jour en s’appelant Chris comme le Christ souffrant sur sa croix. Et maintenant Rahim…L’un des 99 noms que le Coran n’accorde qu’à Dieu… le miséricordieux qui lui pardonnera certainement son genre irrévérencieux. Christine est probablement la plus belle figure du wokisme à la française. Elle voudrait que je l’appelle Monsieur parce que Madame ne veut plus jouer aux dames, mais aux échecs… rien que pour s’entendre dire à la vérité vraie : échec et mat…Christine c’est la France qui m’épate… épathologiquement parlant. À l’image de la France… c’est le condensé de toute souffrance


lejournaldepersonne
#genre#France#LGBT#tolérance#homophobie#wokisme#progressisme#Transidentité#christineandthequeens#Rahim#redcarpet

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s