LE COMING OUT DE PATRICE EVRA


Evra, Patrice Evra, l’ancien capitaine de l’Equipe de France de football… celui qui a été choisi pour la défendre ou prendre sa défense… a récemment exprimé son désaveu de la France ou plutôt des Français en disant : Que tant qu’il gagnait, on le prenait pour un français mais qu’il redevenait sénégalais dès qu’il perdait… qu’il regrettait par conséquent d’avoir servi ce pays qui n’est pas le sien, et qui le lui rend si bien en l’ignorant depuis qu’il ne tient plus son rang… il a même rajouté que s’il avait à le refaire il ne le referait pas… et préférerait prendre une balle en servant plutôt le Sénégal.
On va dire qu’Evra nous fait là : un coming-out parfait : en disant qu’il n’est pas celui qu’on a cru qu’il était.
Evra que plus personne ne salue comme l’ancien champion qu’il est ou qu’il n’a jamais été…Un salaud, qui pour un bon mot, n’a pas hésité à porter atteinte aux joyaux de la France et des français, à des valeurs comme l’égalité ou la fraternité. Pour lui, ce ne sont que des devises de pacotille. Il a préféré la vérité vraie à la vérité affichée…
Pour prendre son pied, il a glissé un petit caillou dans la chaussure de la France des 3 D : Domenech, Darmanin et Dupont pour les faire trébucher… Ils vont crier au scandale avant de rappeler qu’il fut un voyou avant tout, même s’il a longtemps évolué dans le plus prestigieux club anglais Man-U… Manchester United, le berceau de Beckham et le tombeau de Cantona.
La question que l’on peut se poser légitimement et sans langue de bois : jusqu’à quel point il a tort ? Ou jusqu’à quel point il a raison ?
La réponse coule de source pour ceux qui ont, comme disent les espagnols : trois C sur leur compte courant : « Cabeza, Corazon y Cojones » : un cerveau, un cœur et des couilles pour oser dire ce qui ne se dit pas. C’est-à-dire : du COURAGE, voyons !
Encore plus grave que d’être raciste, prétendre qu’on ne l’est pas.
Encore plus grave que d’être lâche, prétendre qu’on ne l’est pas.
Encore plus grave que de ne pas aimer les autres, prétendre qu’ils ne vous aiment pas.
Oui Evra! tu es d’ici lorsque tu gagnes, d’ailleurs lorsque tu perds. Il n’est pas interdit d’être sincère.

lejournaldepersonne

Un commentaire sur « LE COMING OUT DE PATRICE EVRA »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s